Tag Archives: French books

Des livres plein la maison pour les cocottes et cocos

Chez nous, il y a des auteurs comme Emily Gravett, Taro Gomi, Émile Jadoul, Jeanne Ashbé, et Ludovic Flamant qu’on ne se lasse jamais de lire. Même ma grande (qui a 8 ans) aime revenir à ces classiques surtout lorsque nous avons de jeunes visiteurs à qui elle peut faire la lecture.

C’est suite à une de ces récentes visites que je me suis dis qu’il serait temps d’ajouter quelques suggestions pour les plus jeunes. Et qui  choisir d’autre que Jadoul et Flamant?

JadoulFlamantLivresMoi

Des livres plein la maison est un petit album cartonné et coloré qui fait l’inventaire de tous les livres dans la maison d’un petit garçon, de ceux sans images pour papa et maman aux autres qui lui appartiennent. Le texte rime comme celui d’une comptine, les illustrations sont à la fois charmantes et drôles et les usages détournés que ce petit héros propose aux lecteurs montrent à quel point l’imagination des adultes peut être limitée.

JadoulFlamantLivresTissu

Les autres titres de cette collection sont dans la même veine et peuvent être lus au bébés sans problème. Alors si Des livres plein la maison vous tape dans l’oeil, essayez La soupe aux miettes par le même talentueux duo qui raconte comment préparer une délicieuse soupe aux miettes jusqu’à ce que maman s’en mèle biensûr.

SoupeMietteJadoulFlamant

Dans ce billet, Élise vous conseille aussi On ne joue pas avec la nourriture parmi un florilège de livres qui aident à désamorcer les conflits autour des repas. Bref, vous avez le choix!

Pour finir, voilà un album tout court et tout tendre qui aide bien avec les petites angoisses liées au moment du coucher. Dans Bonne nuit, ma cocotte, maman poule, comme chaque soir, met cocotte au lit en lui faisant un gros bécot.

JadoulCocotteMamanPoule

Mais cocotte n’est pas rassurée, sa maman n’a t-elle pas mis son beau collier pour sortir? Est-elle encore là même si on ne l’entend pas? Que sont ces bruits bizarres, et pourquoi fait-il si noir ce soir? Tenant Lapinou, son doudou, bien serré contre elle, Cocotte questionne encore et encore, et appelle maman poule qui a, je dois dire, la patience d’une sainte et qui jamais ne se démonte.

IMG_20141117_091709

Pour les parents, l’heure du coucher c’est souvent le signal d’un peu de liberté retrouvée. On peut lire quelques pages tranquille sans interruption, siroter une boisson chaude sans devoir faire attention où on la pose, et même passer 5 minutes seul(e) dans la salle de bain!  Alors cet album qui met l’accent sur les petites angoisses des petits est un excellent rappel que ce qui nous semble parfois bénin ou trivial peut en fait avoir un impact beaucoup plus important qu’on ne le croit. Au final, cinq minutes de plus ou de moins, un bisou ou deux de plus, quelle affaire, ça ne nous demande pas un grand effort supplémentaire!

Si l’heure du coucher vous cause des soucis, pourquoi ne pas essayer de désamorcer la situation en l’apprivoisant plus tôt dans la journée? Il y a quelques années, on nous a offert le jeu Bisous Dodo, très sympa et simplissime. On l’a un peu mis de côté depuis, mais je suis sûre que si nous le ressortions, il aurait grand succès. Martine y consacre une rubrique qui vous explique tout dessus, c’est par là.


BisousDodoDjeco3

Si vous êtes bricoleur ou bricoleuse, regardez les magnifiques marionnettes en feutrine faites par les bibliothécaires de St Brieuc pour la visite de Jadoul. Elles sont superbes mais ne semblent pas très compliquées à reproduire.

CocotteJadoulPuppet

Si vous ne vous sentez pas d’humeur, laissez donc vos têtes blondes s’y coller, avec des assiettes en papier, un peu de colle, de peinture, on peut faire des poulettes très convaincantes avec un tuto ici.

Rocking-Chicken-Memetales

Pour finir si vos enfants sont fans de poules et de poussins, quelques titres à la volée que nous aimons et qui pourraient leur plaire:

  • Le Poussin de Kimiko
  • Toute la série des P’tites Poules de deux Christians Jolibois et Heinrich pour les 3 ans et plus
  • Bébé Poussin d’Emily Bolam avec un super mini livre dans le livre que mes enfants a-do-raient.

PoussinKimiko

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ The English corner ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

Émile Jadoul is a Belgian author and illustrator and I have come across quite a few of his books translated in English. Ludovic Flamant collaborated with him on several titles for very young readers. The two books I want to recommend today are great for babies and toddlers.

In the first Des livres plein la maison, we’re taken on a jolly tour of a house by a little boy and his dog. He shows us around and tells us about his books as well as his parents’s. I read this countless times with my daughter when she was a baby, because it is short, colourful and fun. It looks at books as reading tools but also as potential toys, building blocks, and even dens!

IMG_20141117_091813

This is a real celebration of books as material objects that need to be manipulated, played with, and not overly protected. We’ve always been quite relaxed about how books should be handled in our house. Apart from torn pages, there’s no ‘no-no’ really. We had quite a few books in plastic for the bath or for taking with us, and a smaller collection of lovely fabric ones that were great to play with. So of course Flamant and Jadoul’s playful approach is one that we endorse.

Bonne nuit, ma cocotte! although slightly longer is just as great for very young children. A little chick keeps calling her mother, finding funny excuses to make sure she does not leave her too soon. The book goes through a list of all the usual suspects: “the room’s too dark, my teddy needs a wee (and me too), what’s that scary noise? can I have a last kiss good night?”

IMG_20141117_091646

Mother hen’s patience is really impressive and may be something you aspire to. I remember reading this book during the day so that we’d get a chance to discuss bedtime and its routine before it happened. Maybe because we always read a story and spend a good few minutes cuddling and kissing, before turning the lights off, my kids have rarely made a big fuss about bedtime. But of course I know this is not the case for everyone. So if you are looking for additional bedtime related reads, go and read this post I wrote a while ago and good luck for tonight!

IMG_20141117_091615

   .

Pomelo est bien sous son pissenlit, or how a tiny pink elephant can make your day

Pomelo est un petit éléphant charmant et un peu peureux qui vit tranquillement sa vie dans un potager au milieu des escargots, fourmis et autres insectes locaux. L’album Pomelo est bien sous son pissenlit est un florilège de trois histoires. Dans la première, on apprend à connaître Pomelo. Par dessus tout, il aime sa tranquilité, mais aussi faire des grimaces, bricoler et essayer d’épater les fourmis en faisant la fontaine avec sa trompe géante.

IMG_20140914_212706

Sa trompe gigantesque lui cause d’ailleurs quelques soucis, elle se coince au moment les plus inopportuns, l’empêche de respirer s’il veut la discipliner en s’en faisant un collier, et lui vaut l’affection indésirable des bébé escargots. Les yeux de merlan frit des bébés escargots ne manquent d’ailleurs jamais de nous faire rire!

IMG_20140914_212955

Même l’histoire  dans laquelle Pomelo nous raconte ses frayeurs a de quoi faire sourire ses lecteurs. L’ombre des poireaux la nuit et leur raideur menaçante saura peut être émouvoir vos plus petits, mais je vous défie de résister à Pomelo en petit chaperon rouge (qui a peur de se retrouver dans la mauvaise histoire), ou à l’image qui illustre sa peur de voir sa trompe ne jamais s’arrêter de grandir!

IMG_20140914_212747

Le ton des trois histoires a beau être changeant, on ne peut que sourire et se dire que vraiment Pomelo est un attachant petit personnage. La preuve en images? Regardez ces petits bouts de chou de maternelle approcher et caresser le modèle réduit de Pomelo que la bibliothèque de Liévin avait mise à disposition pour une super expo l’hiver dernier dans le Pas de Calais! Quel potager! Un vrai régal pour les yeux, et quelle bibliothécaire, vraiment!

PomeloLievin

Les plus grands aimeront sans doute dans d’autres albums comme Pomelo grandit la myriade de questions et réflexions philosophiques sur le fait de grandir.

En bref, à mettre entre toutes les mains de 3 à 7-8ans de préférence.

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ The English corner ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

Pomelo is a tiny pink garden elephant, so tiny that he likes nothing more than sitting under a dandelion. Pomelo likes his freedom and enjoys his own company. At times, he feels cheeky and makes cracking faces, at other times he prefers riding his Italian snail-friend Gigi across giant carrot fields.

IMG_20140914_212729

Ramona Bădescu and Benjamin Chaud render the ever changing mood of Pomelo with both tenderness and accuracy. For toddlers who often struggle with their emotions, it is very reassuring to see this little elephant being upset, and clumsy. With my older daughter we talked about his utterly funny yet irrational fears like when he finds himself in the wrong story.

Pomelo’s books have been translated in several languages including English, and the various titles in which he stars range from simple picture books for the youngest to more elaborate ones where Pomelo questions growing up and changing.

PomeloGrandit

Here is a link to a review and pics of one of his translated stories where Pomelo explores colours. If you want something more detailed and you’re curious about the illustrator Benjamin Chaud, go and see this page where you can see him in action in New York last spring. My advice is, do give this adorable elephant a try, you won’t regret it!

 

Bonne nuit, mon amour!

Non, non, vous ne rêvez pas, je n’ai pas décidé de discuter de lectures plus adultes, au contraire je me suis dis que je n’avais pas assez de billets pour les tout petits, alors voilà mon mea culpa.

La couverture de Bonne nuit vous dit sans doute quelque chose et c’est normal parce que Soledad Bravi a un coup de crayon assez reconnaissable et que ses dessins apparaissent régulièrement dans la presse française. Cet album, une collaboration entre Bravi et Benoit Marchon, est simplissime mais craquant. Nous l’avons offert à pleins de bébés dans notre entourage et c’est toujours un franc succès. Après une première double page ou un bébé, bras grand ouverts, vous accueille accompagné d’un “bonne nuit mon amour!”, le livre égraine simplement tous les petits noms que nous utilisons pour appeler nos enfants, des plus classiques au plus inhabituels.

BonneNuitSoledadBraviOiseau

Le format est parfait pour les petites mains, cartonné et résistant, avec un trou au centre qui laisse apparaître le visage souriant du petit bébé (au départ en pyjamas) qui change de page en page, à mesure que les petits noms défilent.

BonneNuitBraviCanard

 

Parce qu’enfant, j’ai été affublée par mes parents de bien des noms d’oiseaux et d’animaux, j’ai retrouvé  avec nostalgie au fil des pages un petit lapin et un chou (le gâteau, pas le légume!). J’ai aussi été surprise par certains de ces surnoms (mais je ne vous dirai pas lesquels, pour vous ménager la surprise); mes enfants en ont également trouvé certains cocasses! Et puis la fin est tellement mignonne qu’on ne peut pas résister et qu’on retourne avec plaisir à la première page…

Bravi

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ The English corner ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

I’m afraid Soledad Bravi’s book Bonne nuit will be to a foreign speaker a bit like Marmite, you know the dark substance that many people love to spread on toast in England?

marmite

 

You either love it because it is quirky, cute, and a fun way to wind down at the end of a long day, or you hate it because you find it utterly bizarre. Me? I love it and not only because it shows the richness of the French language. To me and my kids, it really is a feel good book, and one that we sometimes like to act out (if we do not read it before bedtime).

BraviPuce

 

The unconventional character of some of the names used in this book will often generate a good laugh. So I guess if you do not take things too seriously, this book is likely to appeal to you and your kids. In any case, it is a great way to polish your French and to revise your animal and bugs’s names. So, bonne nuit mes chatons!

Aujourd’hui, on en voit de toutes les couleurs! or why nothing will ever beat messy play!

Que dire de ce livre si ce n’est qu’il est sur tous les plans à toute épreuve?! Dans l’ensemble je dirais que notre famille est plutôt respectueuse des livres que nous lisons. Lorsqu’ils étaient petits mes enfants ont, comme tous les autres, malmené ou machouillé des bouquins (SVP abstenez vous de me dire dans les commentaires que non, non, jamais vos têtes blondes n’ont gouté la cellulose de vos livres!) Nous avons bien eu une ou deux pages de Petit ours brun déchirée à l’occasion, mais pas plus. Toutes les couleurs d’Alex Sanders est un des premiers livres que j’ai lu à ma fille lorsqu’elle était bébé. Il est carré, cartonné, coloré mais pas criard, très résistant et nous l’avons donc lu en 8 ans et demi un nombre de fois incalculable!

J’ai beau le connaître par coeur, ce livre me met toujours de bonne humeur, peut être à cause de l’enthousiasme communicatif de Lulu le petit lapin au centre de l’histoire, ou peut être parce que je me reconnaît dans l’incorrigible maman qui oblige Lulu à sauter dans son bain, histoire de se débarbouiller.

Comme tous les jeunes enfants, Lulu déborde d’énergie et il s’en fiche bien d’être tout crotté!

AlexSandersToutesLesCouleursYoupi

Ce qu’il aime ce sont les surprises qui l’attendent au tournant du chemin,

AlexSandersToutelesCouleursDerriereVert

et qui provoquent en cascade une avalanche de couleurs. Du vert sur son derrière, du marron sur ses pieds, du rouge sur sa bouche et du jaune sur ses mains.

AlexSandersCouleursPiedsMarrons

 

Au final c’est un arc en ciel de couleurs que nous offre Sanders, chose qu’il semble apprécier tout particulièrement ,comme dans sa série de livres intitulée Pop (le dinosaure multicolore) dont  vous pouvez lire une critique ici.

Et si après ça vous vous dîtes que j’exagère et que ce bouquin ne peut pas être si bon, je vous laisse juge mais je voudrais quand même conclure sur un lien et deux photos. La première est celle d’une peluche lapin utilisée par une enseignante et la seconde est un magnifique dessin de Lulu version enfant, vous voyez? Il n’y a pas que moi qui suis convaincue?!

Lulu_devant_Custom_2_

 

Il est pas beau ce Lulu tout cracra, allez avouez qu’il est craquant?!

LuluVersionEnfant

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ The English corner ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

 

Now that you’ve already enjoyed the art, what else could I say to convince you that this is a great book (and that, even if you speak very little French)?! Alex Sanders has a talent for colours, simple design and facial expressions.  You know just by looking at Lulu’s mother that even if she does not like his getting messy, she can’t really be cross because of the joy and kindness he exudes!

AlexSandersCouleursMulti

After all, he only got these flowers for her, right? Lulu is a fun little rabbit and the pleasure he gets from his adventures is irresistible. He will teach your kids in no time their colours and encourage them to get messy! Yeah!

In our house, a good day is a day where we’ve spent some time outside, either mucking about making mud-pies, gardening, or just chilling under the tent/reading nook we’ve installed in the shade of our plum tree, especially for these long summer days, So whether it is to read Toutes les couleurs or not, try to go out today, even for 5 or 10 minutes and enjoy rolling on the grass, spalshing in muddy puddles, eating summer berries or picking up wild flowers, because really isn’t it what summer is all about?

 

La Tour Eiffel a des ailes, or the day the Eiffel Tower decided to take off

L’idée de départ de ce très chouette album grand format est simple. Un jour la tour Eiffel décide qu’elle  a envie, comme les touristes qui la prennent en photo à longueur de journée, de voir du pays. Elle décide alors d’attendre la nuit pour prendre la poudre d’escampette et découvrir les prairies de Normandie et la mer. Pas facile cependant de faire trempette quand on a un corps d’acier aussi lourd que 1500 éléphants et qu’on mesure 324 mètres! Et puis surtout il lui faut se dépècher après une nuit mouvementée pour réapparaître fidèle au poste dés 9h du matin et tenir jusqu’au soir du 14 Juillet qui se termine en fanfare sous les feux d’artifices.

Mymi Doinet and Aurélien Débat forment dans cet album un duo très efficace. Les illustrations sont pleines d’humour et les teintes bleues et grises évocatrices de l’architecture du centre de Paris. L’arc de triomphe (grogron), la fête nationale et les coureurs du tour de France donneront l’occasion aux lecteurs plus agés de discuter des symboles associés à la capitale et à la France plus généralement. Nathan propose même une fiche d’exploration-découverte très détaillée même si un peu scolaire à mon goût. L’histoire me donnerait plutôt envie de siffloter Paris s’éveille de Dutronc ou de revoir Playtime le superbe film  d’un autre Jacques célèbre (Tati).

Mes deux enfants adorent voir la tour Eiffel gambader dans les prairies et revenir presqu’incognito dans ses quartiers généraux. Même si la série s’adresse aux jeunes lecteurs, je pense que tout enfant de 3 ans (ou plus) peut apprécier les aventures loufoques et coquines de la dame de fer. Et qui sait peut être peut-on espérer une suite à ses aventures vues ses envies de prendre l’air?

IMG_20140801_212622

 

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ The English corner ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

 

In this fun book the Eiffel Tower itches to go and visit places she’s never been to in France. So one night, she decides to run away to go for her first dip in the sea near the Normandie region. After jumping over the roofs of the city, she finally reaches her destination and enjoys a few hours of freedom (and some adventures) away from the capital city. But quick, quick she needs to get back to her day job before people notice that she has disappeared! She makes it just in time and dutifully stays put for the fireworks on Bastille day.

In this great album, your kid will learn fun facts about the Eiffel Tower, discover that if she wanted to, she could easily find a different day-job (or maybe I should say night-job) and you will no doubt wonder where her next adventure will take her.

IMG_20140801_212703

 

 

Les sanglots longs du violon de Carotte, or how a carrot learns that the violin is really not for her

Si on en croit le dicton français ‘la musique adoucit les moeurs’ mais la pauvre carotte, héroine de cette collaboration entre Isabelle Jacqué et Jacques Leroy, a bien du mal à voir les fruits de son labeur refléter cet adage.

Tous les mercredis, elle prend des leçons et une fois rentrée chez elle, elle pratique religieusement mais rien n’y fait, quoi qu’elle fasse, son violon ne produit que le même grincement affreux. Triste et à bout d’idées, Carotte tombe un jour sur Petit Pois qui lui aussi ne tire que des sons affreux de sa clarinette. C’est alors que Petit pois curieux suggère un échange et qu’un miracle survient. Je ne vous en dit pas plus, si ce n’est que cet album se termine en fanfare et sur une fin heureuse.

Ce livre de petit format est parfait pour les petites mains dés 2 ans. Il est très résistant, et l’histoire n’est ni trop longue, ni trop courte avec juste une à deux phrases par page. Le jeune lecteur a amplement le temps de profiter des jolies illustrations colorées et de rire des mésaventures de ces deux musiciens en herbe.

Si votre petit bout aime bien cette histoire de couacs et les personnages de Carotte et Petit Pois, il peut les retrouver dans d’autres titres de la série intitulée Tomate, Cerise et Companie qui se passe au pays de Fruigume. La maman de Julie et Laura propose sur son blog un résumé enthousiaste de Framboise fait sa princesse. Nous ne l’avons pas lu mais aimons bien les soeurs jumelles Cerisette et Cerisa qui apprennent dans Les cerises veulent tout faire ensemble à profiter de leurs expérience en solo.

Envie de prolonger le plaisir? Une superbe idée de peinture sur cailloux, adaptable à tous les ages, vous attend par ici!

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ The English corner ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

Today, my objective is not to discuss the reasons why French children supposedly don’t throw food, this polemic is old news and anyway not that interesting. What I’d like to do however is to show you how vegetables can be really cute characters in children’s  books.

In this short and sweet little book, Carotte  attends music lessons every single week. She also practices the violin regularly in a desperate attempt to make music. But her determination is useless, and it is only after meeting Petit Pois that she realises that maybe she’s just chosen the wrong instrument. Thanks to his simple suggestion to switch instruments, Carotte discovers that she is a talented oboe player! What a surprise! The end is, as you would expect, a joyful symphony and the cacophony preceding this happy ending is guarantee to make your kids laugh.

We’ve only read three books out of this short series but they’re all very colourful and full of funny rhymes or lines. This is a nice alternative if you are looking for books in which animals are not protagonists. And who knows, they might subtly turn your picky eater into a little foodie? One can always dream, right?!

Finally, if you’re looking for a crafty activity that can easily be adapted to all ages, I cannot recommend enough Liska’s idea in this post and her excellent blog. Go and have a look!

Boubou et la forêt cracra, Boubou&crap literature in French

I started this blog thinking it would be a handy space first to make a somewhat durable note of the places we’ve been to and enjoyed. I also hoped that it could act as a sort of repository that could be searched by key term. At the moment, we live in London and our children kids are educated in English in a nearby school so, naturally, we read a lot of English books. It was therefore logical for me to write this blog in English. But we are also a bilingual family. So I’ve had a long thought and changed my mind on the monolingual nature of this blog.

Why should I deny francophone or francophile readers the pleasure of hearing about books in French? After all, I love reading reviews of books on French blogs like Les Lectures de Kit , Tu l’as lu(strucru)? and Chez Gaelle la libraireAnd what about teachers of French as a foreign language? Couldn’t they benefit from reviews of French books? There must be people out there like myself who are interested in hearing about good books in French for young readers.

To make sure keen English readers are not being deprived, I will add a short note in English when doing reviews of French books, not a translation really, but just a kind of short taster.

Bon voilà, ce vendredi je me décide finalement à rédiger mon premier billet en français que j’espère hebdomadaire et que j’ai décidé d’appeler, inspirée par Library Mice et ses French Fridays. Après avoir évoqué brièvement la période parfois éreintante de l’apprentissage de la propreté, je me suis dis qu’il serait agréable de revenir sur une des lectures qui nous fait toujours sourire et même rire: Boubou et la forêt cracra.

Dans ce livre (qui appartient à une longue série d’aventures) Boubou, un petit Pygmée au départ d’excellente humeur, met le pied dans un gros caca fumant et se met en colère contre les animaux qui  souillent la forêt. Après les avoir fait nettoyer, il les écoute expliquer quelles tactiques ils ont adoptées pour dissimuler ou gérer leur déjections. Leurs méthodes ont beau être différentes, elles sont toutes imparfaites, ce qui fait enrager Boubou de plus belle! Finalement Bembé l’éléphant est celui qui fournit à cet album coloré son apogée comique, Je ne vous en dirai pas plus, histoire de vous laisser la surprise, mais disons que cette histoire en boucle est franchement désopilante.

Pour ceux insensibles à l’humour scatologique mais intéressés par l’équilibre entre la faune, la flore et les populations locales ou la culture pygmée, Cyril Hahn propose des fiches pédagogiques bien fichues sur le site de Casterman. Quant à moi, je suis toujours surprise des comparaisons impromptues que nos lectures génèrent. Rien que ce soir mon plus jeune me déclarait au sortir du bain: “Bembé, il est beaucoup plus gros que les soeurs taupes mais lui aussi il fait des gros trous partout qui mettent les gens en colère”. Son rapprochement est indéniable même si sa logique est pour le moins inattendue. Serait-ce un signe que nous avons dans la famille un futur éthologue? Ou devrais-je interpréter cette remarque autrement et chercher à varier nos plaisirs de lecture en choisissant pour un temps des lectures moins anthropomorphiques? Et moi qui voulait vous parler vendredi prochain de Charles un sublime petit dragon maladroit…il va maintenant falloir que j’y réfléchisse.

Des préférences ou des avis tranchés sur la question? N’hésitez pas et manifestez-vous dans les commentaires!

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ The English corner ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

Boubou et la forêt cracra tells the story of a young Pygmy warrior who slips not a on a banana skin but on poo. Like the little mole who goes from animal to animal after getting quite cross, Boubou listens to animals like the crocodile and the parrot who explain to him how they intend to make amends and deal with the mess they make in the forest. Most of their strategies are ineffective yet highly comical and the details of each generate in our household roars of laughter. Believe me when I say that this is not a didactic classic but a light and fun evocation of life in a jungle not so different from that of our cities!